Communiqué de Presse

Nous regrettons que depuis deux ans, les enseignants sont sur-sollicités : ils craquent et les classes ferment. Cette situation fait éclater au grand jour l’incapacité quasi-totale pour l’Education nationale à proposer des mesures concrètes.Si certaines familles réussissent à combler ces manques, les inégalités se creusent et d’autant plus avec les enfants des familles qui ne le peuvent pas. Où est passée l’école de la République, synonyme d’égalité des chances ? Lorsque certains enfants n’ont eu que 3 jours d’école en 1 mois et demi, il faut réagir et vite ! Ils demandent donc au Ministre de l’Education de prendre toute la mesure du problème et de proposer des solutions concrètes.Par ce communiqué, avec Stéphanie Awad, nous souhaitons interpeler le gouvernement et l’appeler à plus de sérieux et à prendre des mesures cohérentes.

Aucune description de photo disponible.